Comment valoriser ses compétences professionnelles dans son CV ?

Dans le cadre de leur travail, les recruteurs reçoivent un grand nombre de candidatures pour un même poste. Avant de les lire, ils commencent par trier les CV en vérifiant ceux qui sont agréables à regarder et faciles à lire. Une fois cette étape franchie, ils passent à la lecture du contenu de chaque CV. Cela dit, le contenu du CV est important, tout comme sa mise en forme. En effet, il faut être particulièrement percutant, synthétique et savoir mettre en avant ses compétences professionnelles afin d’attirer l’attention du lecteur et de surpasser les autres candidats. Quel que soit le poste pour lequel vous postulez, voici quelques conseils pour vous aider à sortir du lot facilement.

Déterminer les compétences à mettre en avant dans votre CV

Avant de commencer à rédiger votre CV, il est important de déterminer les compétences qui viendront remplir le contenu. Pour pouvoir réaliser ce travail, il est nécessaire de :

A lire également : Formation coach intuitif : démarrer votre carrière et réussir

  • Analyser avec grande attention l’offre d’emploi à laquelle vous désirez répondre,
  • Repérer les perspectives attendues du poste et du recruteur,
  • Faire le point sur votre expérience professionnelle.

L’idée de cette petite démarche est de passer en revue vos compétences professionnelles, notamment vos compétences techniques, pour voir si elles sont pertinentes pour le poste. En outre, vous aurez facilement l’occasion de dresser une liste quasi exhaustive de vos compétences comportementales. Lors de la rédaction, pensez à désigner 3 ou 4 compétences en rapport avec l’offre d’emploi. N’oubliez pas que vous devez démontrer chacune d’entre elles le jour de l’entretien d’embauche. Ces compétences que vous allez inclure peuvent être des compétences techniques telles que la maîtrise d’un langage de programmation ou la gestion d’un projet, mais elles peuvent aussi être des compétences non techniques. Les soft sklills font référence à des compétences comportementales telles que les compétences interpersonnelles, la capacité à travailler en équipe ou la créativité.

Détailler vos expériences professionnelles en fonction de vos compétences

En France, il est recommandé de faire tenir le contenu de son curriculum vitae sur une seule page, normalement de format A4, même pour les candidats qui ont plusieurs années d’expérience à différents postes. C’est l’un des points à ne pas négliger pour rendre votre candidature plus intéressante. L’une des sections les plus importantes de votre CV est celle consacrée à vos expériences professionnelles. En effet, il s’agit de la partie centrale de votre CV, dans laquelle le recruteur cherchera à identifier les différents postes que vous avez occupés précédemment. La rubrique « Expérience professionnelle » est donc un moyen de faire valoir que vous êtes le bon candidat. Pour la rédiger dans de bonnes conditions, vous devez résumer vos différentes expériences, en les plaçant de la plus récente à la plus ancienne. Vous devez également sélectionner celles qui peuvent faire valoir vos savoir-faire et savoir-être. Pour chaque expérience à mentionner, vous devez décrire en quelques mots les principales missions et responsabilités que vous avez administrées. Il ne s’agit pas d’être exhaustif, mais plutôt de mentionner quelques éléments qui serviront de base de discussion et que vous pourrez utiliser lors d’un entretien d’embauche.

Lire également : Comment faire une demande de chômage sur Pôle Emploi ?

Parler de ses compétences informatiques et linguistiques

L’utilisation de certains logiciels informatiques correspondant à votre secteur ainsi que la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères sont aujourd’hui primordiales. Ce sont des compétences essentielles qui viendront appuyer votre expertise. De plus, elles constitueront des arguments supplémentaires en faveur de votre connaissance du domaine dans lequel vous évoluez, ce qui vous permettra de vous différencier des autres candidats. Les sections consacrées à vos compétences informatiques et à celles en langues sont incluses dans les sections additionnelles. Vous pouvez toutefois les mentionner parmi vos compétences générales, mais il est plus judicieux de créer des rubriques particulières pour les mettre en valeur. Lorsque vous les mentionnez dans votre CV, il faut éviter les jauges, qui constituent souvent des représentations subjectives. On vous conseille plutôt d’utiliser des termes factuels tels que « débutant », « intermédiaire » ou « avancé ». Toutefois, si vous avez suivi des formations et obtenu des certificats, n’hésitez pas à les mentionner à côté du logiciel ou de la langue que vous pratiquez. Cela vous permettra de gagner facilement des points.

Inclure dans son curriculum vitae des mots clés

Depuis quelques années, les recruteurs ont tendance à utiliser des logiciels ATS. Indispensable à chaque étape de leurs campagnes de recrutement, ce logiciel leur permet de faciliter la gestion des candidatures et leur permet de gagner du temps. Dans cette optique, l’utilisation d’un tel outil leur donne les moyens de faire le tri entre les candidatures qui méritent d’être retenues et celles qui ne le seraient pas. On comprend alors l’importance d’adapter son CV en fonction de l’offre d’emploi en y ajoutant des mots clés. Ainsi, lorsque le responsable du recrutement l’utilisera, vous ne risquerez pas de vous fondre dans la masse et augmenterez vos chances d’obtenir le poste de vos rêves. Alors, comment inclure des mots clés dans votre CV ? Chaque section de votre CV doit inclure les mots clés de l’offre d’emploi. Voici quelques recommandations :

  • Le titre de votre CV doit être identique à celui de l’offre d’emploi, à la différence qu’il doit être personnalisé en fonction de vos expériences ou de vos compétences clés,
  • Dans la partie « Accroche » de votre CV, mettez en avant les qualités requises par le poste, vos expériences professionnelles et vos résultats clés,
  • Les missions que vous mentionnerez dans la section « Expériences professionnelles » doivent être en adéquation avec les différentes responsabilités énoncées dans l’offre d’emploi.

Toutefois, si vous avez du mal à rédiger votre CV vous-même, nous vous recommandons d’utiliser des outils de création de CV en ligne. Cliquez ici pour créer votre CV en un rien de temps et obtenir le meilleur résultat. En plus des conseils, vous aurez à votre disposition des modèles de CV classique, de CV moderne et de CV original.

Mettre en valeur ses compétences comportementales dans son CV

Des compétences techniques, les recruteurs cherchent aussi à évaluer les compétences comportementales des candidats. Ces dernières sont très recherchées car elles ont une grande influence sur la performance professionnelle d’un individu.

Pour mettre en valeur ses compétences comportementales dans son CV, il faut les identifier au préalable. Il peut s’agir de capacités telles que la communication, le travail d’équipe, l’autonomie ou encore l’adaptabilité aux changements.

Une fois ces compétences identifiées, il faut les illustrer par des exemples concrets issus de ses expériences professionnelles passées. Cela permettra aux recruteurs de mieux comprendre comment vous avez mis en pratique ces compétences et comment cela pourrait jouer en votre faveur dans leur entreprise.

Il est aussi possible d’utiliser des adjectifs qui décrivent vos traits de personnalité pour mettre en valeur vos compétences comportementales. Par exemple : ‘Je suis un collaborateur empathique et à l’écoute qui sait résoudre efficacement les conflits’.

Il ne faut pas hésiter à mentionner si vous avez suivi une formation spécifique pour améliorer certaines compétences comportementales. Cela montre votre volonté d’apprendre et votre investissement dans votre développement personnel.

Mettre en avant ses compétences comportementales permet ainsi au candidat d’avoir un avantage concurrentiel lors du processus de sélection. Les employeurs cherchent souvent des personnes ayant non seulement le savoir-faire, mais aussi le savoir-être nécessaire pour s’intégrer parfaitement à leur environnement professionnel.

L’importance de la cohérence de vos compétences avec vos objectifs professionnels

En plus de mettre en évidence ses compétences techniques et comportementales dans son CV, il faut penser à sa carrière. Il peut s’agir d’un nouveau poste au sein de l’entreprise actuelle ou bien d’un changement complet de secteur d’activité.

Une fois que les objectifs ont été identifiés, il faut souligner les compétences qui sont pertinentes pour atteindre ces derniers. Par exemple, si le candidat cherche un poste avec des responsabilités managériales importantes, alors il doit mettre l’accent sur ses capacités en matière de leadership et sa capacité à gérer une équipe.

Il ne faut pas hésiter à adapter le format du CV pour qu’il corresponde aux objectifs professionnels visés. Par exemple, si le candidat vise plutôt un poste professionnel créatif comme designer graphique ou photographe freelance, par exemple, alors son CV pourrait être plus graphique et illustré afin de démontrer sa créativité.

Lorsqu’on se prépare pour une entrevue d’embauche suite à notre soumission du CV, on doit absolument faire attention à présenter nos qualités et réalisations sous forme courte mais pertinente. Le but étant toujours l’honnêteté sans omettre aucune information importante même négative.

Le lien entre compétence(s), objectif professionnel et formation continue représente la combinaison idéale pour une meilleure évolution professionnelle. Si, par exemple, le candidat cherche à atteindre un objectif professionnel dans le domaine du développement web, il serait judicieux de suivre des formations continues ou bien d’obtenir des certifications pertinentes pour ce secteur d’activité.

La cohérence entre les compétences mentionnées dans son CV et ses objectifs professionnels est cruciale pour maximiser ses chances de décrocher l’emploi voulu. Il faut donc prendre le temps de bien réfléchir et adapter sa présentation en conséquence afin que cela soit clair pour les recruteurs qui analysent votre CV.

vous pourriez aussi aimer