Le métier de contrôleur de gestion en 2022

Le contrôleur de gestion est un spécialiste de la planification qui se charge d’optimiser la performance de l’entreprise au sein de laquelle il évolue. Il se charge de concevoir des outils numériques afin de suivre l’évolution de la société et de transmettre les données collectées à la direction générale. Son rôle dans l’entreprise demeure stratégique et orienté vers la réalisation des objectifs fixés par celle-ci. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur la profession de contrôleur de gestion en 2022.

Description du métier de contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion exerce un rôle clé dans la vie de toute entreprise qui aspire à la prospérité. Son travail consiste à dresser des budgets prévisionnels et concevoir des outils indispensables à un suivi objectif des résultats. Si vous souhaitez trouver un emploi de contrôleur de gestion, vous devrez  alors vous préparer à occuper un poste essentiel au sein de la structure qui vous recrutera.

A lire aussi : Quels sont mes droits lors d'un licenciement économique ?

Le contrôleur de gestion se charge d’exploiter les données fournies par les commerciaux afin de définir les objectifs d’un service ou d’un département. Il s’associe ensuite aux responsables opérationnels pour élaborer un projet détaillant les objectifs à atteindre ainsi que les ressources techniques, financières et humaines à déployer pour y arriver.

Le salarié en charge du contrôle de la gestion se charge également d’élaborer des outils qui permettent de suivre les résultats de l’entreprise. Il s’agit des tableaux de bord qui vous renseignent sur les données générales concernant l’entreprise.

A lire en complément : Débuter comme architecte d'intérieur n'est pas toujours facile, pourtant, des spécialistes du recrutement existent !

Les données rassemblées par le contrôleur de gestion permettent d’évaluer l’écart entre le rendement prévisionnel et les chiffres réalisés. Ces informations sont donc transmises à la direction générale dans le but de surmonter les difficultés rencontrées.

Les missions du contrôleur de gestion sont fonction de l’entreprise au sein de laquelle il exerce. Dans les PME, il peut s’occuper de la comptabilité, des finances ou encore de l’administration. Par contre, le contrôleur de gestion aura une fonction beaucoup plus spécialisée dans une grande entreprise.

Des expériences professionnelles et des qualités variées

Les diplômes indispensables pour l’exercice de ce métier sont : un master dans le domaine de la finance de gestion et un autre master audit et contrôle de gestion. Mais l’acquisition de l’expérience et de la compétence s’effectue au cours de l’exercice du métier à travers un apprentissage pratique.

L’une des qualités basiques pour travailler en tant que contrôleur de gestion reste la curiosité. En effet, le contrôleur de gestion doit s’y connaître dans plusieurs domaines et affiner ses compétences en informatique. Passer par un maximum de stages et de formations l’aidera donc à s’habituer aux différents logiciels de data visualisation et de base de données.

En plus des compétences gagnées au cours des formations, il doit développer des compétences sociales, organisationnelles, communicationnelles et apprendre à s’adapter.

Une évolution orientée vers les technologies de l’information

Les nouvelles exigences et les nouveaux logiciels utilisés dans le métier de contrôleur de gestion créent une ruée vers la numérisation de la profession. Dans le souci de s’aligner selon les innovations technologiques, le rôle du contrôleur de gestion avoisine désormais celui d’un business analyst. 

Il s’occupe de suivre la performance de l’entreprise et de lui faire gagner du temps à travers l’utilisation d’outils de business intelligent pour interpréter les données. En effet, tout le travail du contrôleur de gestion se concentre autour de la gestion de la data. Son travail consiste donc à la mettre en forme et à l’analyser au quotidien. 

Les TICs continuent donc de se démocratiser au sein du métier de contrôleur de gestion qui est en pleine digitalisation. Le numérique permet donc d’automatiser les tâches redondantes et de simplifier celles qui sont complexes. 

vous pourriez aussi aimer