Comment faire une demande de chômage sur Pôle Emploi ?

En cas de perte de votre activité professionnelle, il est fortement recommandé de vous inscrire à Pôle Emploi afin d’obtenir le statut de demandeur d’emploi .

En fonction des différents critères définis au préalable par l’institution, vous pouvez être éligible aux allocations de chômage .

A découvrir également : Quels sont mes droits lors d'un licenciement économique ?

En quoi consiste-t-il ? Quelles sont les conditions requises pour l’obtenir ? Quel est le processus à suivre pour en faire la demande ?

Nous sommes en train de faire le point sur les allocations de chômage.

A découvrir également : Quelle est la particularité d’un site proposant des fiches métiers ?

Qu’est-ce que l’allocation de chômage ?

allocation de chômage, également appelée allocation de chômage ou allocation d’aide au retour au travail (ARE), est un revenu de remplacement L’ versé par Pôle Emploi à tout demandeur d’emploi qui remplit un certain nombre de conditions.

Le but de cette allocation de chômage est de compenser en partie ou en totalité la perte. de revenus suite à la cessation involontaire de l’activité professionnelle.

chômage sont calculées à partir de vos salaires précédents, y compris les primes. Le montant varie en fonction de votre rémunération, de vos modes d’activité, ainsi que du versement de certaines pensions Les allocations de .

Le montant net de votre allocation ne peut pas être inférieur à 29,38€ par jour après un emploi à temps plein. Pour connaître les détails des calculs, rendez-vous sur la page du Centre d’emploi « Comment est calculé le montant de mon allocation ? ».

Quelles sont les conditions requises pour obtenir des allocations de chômage ?

Pour pouvoir prétendre aux allocations de chômage versées par Pôle Emploi, vous devez remplir plusieurs conditions.

  • Être inscrit en tant que demandeur d’emploi dans les 12 mois suivant la fin de votre contrat de travail.
  • Pour résider sur le territoire national sur lequel s’appliquent les règles de l’assurance chômage. Cela signifie que vous ne pouvez pas recevoir de compensation si vous vous déplacez à l’étranger au-delà d’une certaine période, que ce soit pour travailler ou pour un congé.
  • Être à la recherche efficace et permanente d’un emploi.
  • Vous engager à effectuer des actions pour trouver un emploi : présentez-vous à des rendez-vous ou acceptez des propositions de formation ou d’emploi.
  • Effectuez une action de formation enregistrée dans l’accès à l’emploi du projet personnalisé (EPAP) ou financée par votre
  • compte personnel de formation (CPF) ;

  • n’ayant pas atteint l’âge légal de départ à la retraite, ni être en mesure de prétendre à un taux de retraite.
  • Être en bonne forme physique pour un emploi.
  • Ne pas avoir quitté volontairement votre emploi : Vous n’avez pas droit aux allocations de chômage si vous avez démissionné ou si vous avez volontairement quitté votre emploi pour un autre contrat qui a duré moins de 65 jours travaillés ou moins de 455 heures (environ trois mois). Toutefois, certains cas de démission ou de recyclage peuvent donner droit à des allocations de chômage.
  • Avoir travaillé pendant un certain temps : c’est la condition de la durée minimale d’affiliation, qui correspond aux jours travaillés pris en compte par l’assurance chômage pour ouvrir le droit à une indemnisation. Vous devez avoir travaillé au moins 88 jours ou 610 heures (environ 4 mois) au cours des 24 derniers mois. Si vous avez 53 ans ou plus, cette période est portée à 36 mois.

Voulez-vous calculer le nombre de jours travaillés ? Découvrez la méthode de calcul utilisée par Pôle Emploi sur la page « Ai-je droit aux allocations de chômage ? ».

Quelle est la procédure à suivre pour demander des allocations de chômage ?

Il existe deux options pour demander des allocations de chômage .

  • Vous n’êtes pas encore inscrit à Pôle Emploi : lors de votre inscription en ligne, une étape est consacrée à la demande d’allocation. Vous devez ensuite indiquer les informations demandées et fournir les pièces justificatives permettant l’étude de votre dossier.
  • Vous êtes déjà inscrit au Pôle Emploi : dans votre espace personnel, vous avez accès à un simulateur pour estimer vos droits aux allocations de chômage. Suite au devis annoncé, vous pouvez passer à une demande qui sera ensuite étudiée par un agent de Pôle Emploi.

Si vous êtes éligible aux allocations de chômage, vous devrez remplir obligations pour le recevoir :

  • effectuer les actions décidées avec votre conseiller de centre d’emploi ;
  • vous présenter à vos rendez-vous avec un conseiller ou pour une visite médicale ;
  • justifier votre recherche d’emploi ou votre entreprise de création de curriculum vitæ ;
  • ne pas refuser deux fois une
  • offre d’emploi raisonnable ;

  • actualisez votre situation chaque mois en déclarant vos revenus d’activité perçus pendant la période (entre le 28 et le 15 du mois suivant) ;
  • informez Pôle Emploi, dans les 72 heures, si vous trouver un emploi ou si votre situation change (congé de maladie ou déménagement, par exemple) ;
  • ne faites pas de fausses déclarations.

Pour créer votre inscription et votre demande de prestations de chômage sur Pôle Emploi, faites confiance à Digiposte. Tout votre soutien les documents seront classés et stockés en toute sécurité dans votre coffre-fort numérique sécurisé.

Allocation chômage et santé 

Si vous vous inscrivez à Pôle Emploi suite à la perte de votre emploi, vous aurez certainement d’autres questions qui vont vous venir. L’une d’entre elles concerne la santé et particulièrement la mutuelle. En effet, depuis 2016, les entreprises sont tenues de proposer une mutuelle à leurs employés. En perdant votre emploi, se pose alors la question de la mutuelle. 

En réalité, vous avez plusieurs possibilités. Tout d’abord, sachez que vous pouvez conserver la complémentaire santé de votre ancien employeur. Pour cela, il suffit de demander la portabilité. Cela vous permet d’avoir une mutuelle durant un an et sans rien n’avoir à payer. À l’issue de cette période, vous pourrez :

  • garder cette mutuelle et la payer
  • choisir une nouvelle mutuelle chômage individuelle
  • vous mettre en ayant droit de la complémentaire de votre conjoint(e)
  • demander à avoir la complémentaire santé solidaire (CSS)

Attention, pour vous mettre sur la mutuelle de votre conjoint, il est souvent demandé que vous soyez marié ou pacsé. Si vous ne pouvez pas en profiter et que vous avez des enfants, vous pouvez vous renseigner sur la formule famille. 

En ce qui concerne la complémentaire santé solidaire, vous pouvez faire la demande en vous connectant sur le site de l’assurance maladie, avec votre numéro de sécurité sociale. Même si l’accord est soumis à un certain niveau de vie, vous devriez y avoir le droit puisque vous n’avez plus de rémunération en étant au chômage. Certes, il est demandé un avis d’imposition, mais étant donné que vous avez profité d’un an de mutuelle gratuite avec la portabilité, cela ne devrait pas poser souci.

Si vous êtes contraint pour des raisons financières de prendre une mutuelle basique, pensez aux offres 100 % santé, si vous avez besoin d’une paire de lunettes par exemple.

vous pourriez aussi aimer